loader

«Le marché se porte bien à Ngaoundéré »

Emmanuel Chukwu, commerçant nigérian, Ngaoundéré.

«Ici à Ngoundéré, nous pouvons dire que le marché se porte bien car nos produits se vendent malgré le fait que parfois les clients se font rare. Nous nous ravitaillons désormais à Douala, plus préci- sément au marché «Mboppi» car avec le phénomène de «Boko Haram», il nous était devenu difficile, voire impossible de faire venir nos marchandises directement du Nigeria pour ici. Nous constatons même que c’est une bonne chose pour nous car les délais de livraison sont plus courts et les risques moins élevés. Et aussi, cela nous permet d’acheter les marchandises sur place sans nous déplacer. Il suffit d’envoyer de l’argent par le canal habituel et la commande par téléphone à l’un de nos distributeurs de Douala, il nous envoie notre marchan- dise via l’un des chauffeurs des camions avec lesquels nous sommes en partenariat.»

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire