loader

Noix de cajou: la demande reprend sur le marché mondial

Depuis deux semaines, le marché mondial de la noix de cajou reprend du poil de la bête. Avec une demande soutenue, les prix des amandes s’apprécient depuis la fin du mois de mars dernier. L’industrie asiatique recommence à repasser des commandes de noix de cajou brutes africaines. Si l’on s’en tient aux statistiques du Vietnam, n°1 mondial de la transformation, les exportations d’amande sont en hausse de 9%. Ce pays a exporté ainsi 94 728 tonnes au cours du premier trimestre 2020. Les hausses les plus significatives sont actuellement à destination du Canada (+57%), des Pays-Bas (+54%), de l’Allemagne (+39%), des Etats-Unis (+35%). Au Japon, aux Emirats Arabes Unis, les quantités sont moindres, de l’ordre de 1 000 tonnes contre 34 500 tonnes pour les Etats-Unis. En revanche, vers la Chine, qui fait partie des trois principales destinations des amandes vietnamiennes, les exportations ont chuté de 39% à 6 569 tonnes.

S’agissant des prix de l’amande brute, chez le premier producteur mondial, la Côte d’Ivoire, les achats de 200 000 tonnes dans le cadre du programme gouvernemental respectent le prix officiel de 400 F le kilogramme. Ce prix d’achat de la noix de cajou correspond au prix moyen dans les zones de production des pays africains producteurs de l’amande. D’après la mission d’appui de l’initiative du Cajou co...

Partager cet article

Commentaires

  • avatar
    Kodji issaya issaya
    13months ago

    je suis intéressé par ce projet de culture de rente dans le grand nord Cameroun

laisser un commentaire