loader

Sud: Une enquête sur l’emploi en cours

L’opération rentre dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie nationale de promotion de l’emploi et d’insertion des jeunes dans les circuits économiques.

Ressortir les caractéristiques sociodémographiques et économiques des membres de certains ménages triés sur le volet à travers la région et capter le niveau du sous-emploi. Voilà cités, entre autres, les missions assignées aux équipes d’enquêteurs de l’Institut national de la statistique (INS) déployées sur le terrain depuis le 10 mai dernier. Il s’agit, selon Barnabé Okouda, envoyé spécial pour l’exercice dans la région du Sud par la direction générale de l’INS, de mener la troisième enquête sur l’emploi et le secteur informel au Cameroun (EESI 3). L’enquête va s’achever au mois de juillet prochain. Elle a pour objectifs : l’évaluation et le suivi de l’évolution de l’emploi et du secteur informel au Cameroun. L’EESI3 va permettre également de répondre aux besoins de la comptabilité nationale. Pour Arthur Raoul Essomba Onkoant, chef de la division de la police et de l’organisation administrative auprès du gouverneur du Sud, les dernières données sur l’emploi et le secteur informel au niveau national et régional datent de 2005 et 2010, pour les plus récentes. Dans un souci d’avoir une nouvelle idée sur la situation de l’emploi et du secteur informel, il est important, de l’avis du représentant du gouverneur, de réaliser une collecte des données à ce sujet. L’EESI3 apparait ainsi comme une opportunité de mettre à la disposition du gouvernement, voire du secteur privé et certains partenaires, des indicateurs pour évaluer la mise en œuvre du Document de stratégie pour la croissance et l’emploi (DSCE) et poser les jalons de la Stratégie nationale de développement (SND30), sur la question de l’emploi.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire