loader

Université de Ngaoundéré: 60 diplômés paramédicaux adoubés

Après trois années de formation à la Faculté des sciences, la cuvée de la 11e promotion a prêté serment le 5 octobre dernier.

L ’offre en personnels de santé se renforce davantage avec la mise sur le marché de l’emploi mardi, 5 octobre dernier, de 60 personnels paramédicaux. Il s’agit notamment de 27 personnels en sciences biomédicales, 19 en sciences infirmières et 14 en radiologie et imagerie médicales. Parmi les 60 lauréats, 40 ont déjà adhéré à l’Ordre national des professions médico-sanitaires du Cameroun. Cette cérémonie de prestation de serment s’est déroulée le jour de la rentrée académique, en présence du délégué régional de la Santé publique pour l’Adamaoua et de la présidente de l’Ordre national des professions médico-sanitaires du Cameroun. Il a été demandé aux lauréats d’exercer leur métier avec dévouement. Pour le Pr. Victor Emmanuel Bokally, secrétaire général de l’université de Ngaoundéré représentant le recteur, le Cameroun peut désormais compter sur ces jeunes formés en ce qui concerne l’offre de prodiguer des soins de qualité aux patients. « L’université de Ngaoundéré est très heureuse de mettre sur le marché ces professionnels de la santé moulés par les professionnels et les enseignants aguerris. Ils iront partout apporter la santé aux populations », a rappelé le Sg de l’université de Dang. C’est la toute première fois qu’une telle cérémonie est organisée à la Faculté des sciences en 11 ans d’existence de cette formation à l’université de Ngaoundéré. Cette innovation porte la marque du Pr. Edima Hélène Carole, doyen de cette faculté. Ces étudiants qui arrivent en fin de formation constituent la crème des personnels paramédicaux. D’après elle, ils ont bravé le très sélectif concours national d’accès à ce cycle de formation. Avec la pandémie de covid-19, ces lauréats ont fait face au cours de leurs dernières années de formation aux difficultés de la vie au sein du campus avec le confinement. « Je n’ai pas seulement confiance en mes poulains, mais je suis sûre de la qualité de la formation reçue au sein de notre établissement. Ils ont été encadrés par des enseignants de notre faculté et des professionnels du métier », a ajouté le doyen de la Faculté des sciences de cette université. A sa suite, la présidente nationale de l’Ordre des professions médico-sanitaires du Cameroun, Aminatou Abdoulaye Belinga a saisi cette opportunité pour exhorter ces diplômés à faire bon usage des connaissances acquises en devenant des employés ou promoteurs de santé exemplaires. Elle leur a donné la prescription selon laquelle, ils doivent être des personnels de santé qui ont pour leitmotiv la pratique de l’éthique professionnelle afin d’honorer leur métier.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire