loader

Shelter-Afrique: Le Cameroun se prépare à assurer la présidence

La ministre en charge de l’Habitat, Célestine Ketcha Courtès, prendra le relais de son homologue kenyan lors de la 40e assemblée générale annuelle prévue du 20 au 26 juin prochain à Yaoundé.

L a capitale camerounaise accueille du 20 au 26 juin prochain, la quarantième assemblée générale annuelle (AGA) de Shelter-Afrique -institution panafricaine de financement et de développement du logement- ainsi que le symposium annuel sur le logement. 44 ministres du logement et 44 ministres des finances sont attendus à Yaoundé à cette occasion. Une rencontre prévue en mode hybride (présentiel et virtuel). Elue première vice-présidente du bureau de la société lors de la 39e AGA tenue à Nairobi au Kenya (siège de l’institution), Célestine Ketcha Courtès, ministre de l’Habitat et du Développement urbain (Minhdu) assurera la présidence du bureau de Shelter-Afrique pour le compte du Cameroun, en remplacement de James Macharia. Le secrétaire du Cabinet du Transport, de l’Infrastructure et du logement du Kenya, actuel président, a présenté les performances de la société pendant son mandat lors de l’assemblée générale du 26 mai dernier. « La société a affiché un bénéfice de 1,85 millions de dollars en 2020 (environ 999 millions de F), malgré les défis de la pandémie. Les contributions des actionnaires à Shelter-Afrique ont doublé en soutien à la renaissance de l’institution bien gouvernée », a déclaré le président sortant. Il s’agit du premier bénéfice de Shelter-Afrique en cinq ans. De plus, la société a pu conclure avec succès un accord de restructuration de la dette avec des prêteurs internationaux, marquant ainsi, d’après le directeur général Andrew Chimphondah, le redressement effectif de la société par rapport à ses difficultés précédentes. L’actionnariat de Shelter Afrique est constitué de 44 pays africains, la Banque africaine de développement (BAD) et la Société africaine de réassurance (Africa-Re). « Nous nous réjouissons de la présence des ministres des finances et des ministres du logement des 44 pays membres, de la BAD, d’Africa-Re, des bailleurs de fonds de la BEI, de l’AFD, de la BOAD, de la KfW, de la NCBA, de la Banque internationale du Ghana et d’autres acteurs clés des secteurs du logement et des finances, qui s’efforceront de trouver collectivement des solutions pragmatiques à la crise du logement en Afrique, surtout en cette période post-covid-19. En tant que pays, nous nous engageons à accueillir», a déclaré Mme Courtès. L’assemblée générale annoncée, d’après Andrew Chimphondah, directeur général de Shelter Afrique, ira au-delà des finances. « Non seulement en raison des situations dominantes présentées par une pandémie globale, mais parce que la compagnie marquera également son 40e anniversaire », a-t-il ajouté. C’est autour du thème : « Quatre décennies de politiques de logement abordable en Afrique : projection des quarante prochaines années », que les assises se tiendront.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire