loader

Bange Bank: Une filiale à la conquête du Cameroun

Après la délivrance de son agrément en novembre dernier par le MINFI, la banque a récemment obtenu le quitus de la Commission bancaire de l’Afrique centrale pour ouvrir une filiale au niveau local.

L e 16e opérateur du secteur bancaire au Cameroun est dans les starting-blocks. Le 22 mai dernier, l’assemblée générale ordinaire et extraordinaire des actionnaires de la Banco national de Guinea Ecuatorial (BANGE) a entériné son projet d’extension dans la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), notamment au Cameroun. Dans cette logique, la Commission bancaire de l’Afrique centrale (COBAC) vient de matérialiser son accord pour la création de la filiale BANGE Bank Cameroun. L’une des conditions à remplir pour bénéficier de cette autorisation était la libération de la totalité du capital social de la banque à 10 milliards de F. A cet effet, la banque nationale équato-guinéenne a lancé, en fin 2020, le processus d’ouverture de son capital aux investisseurs camerounais à hauteur de 10%, soit un milliard de F. L’ouverture des représentations du nouvel établissement bancaire est annoncée pour les prochains mois. La ville de Yaoundé abritera une agence comprise dans le siège de la nouvelle banque, tandis que Douala accueillera la principale agence commerciale de l’établissement. Malgré la crise sanitaire liée au covid-19, la BANGE Bank a obtenu un résultat net cumulé de 1,294 milliard de F et réalisé un bénéfice de 37,19 milliards de F en 2020, d’après les conclusions de sa dernière assemblée générale. Dans ses perspectives, la banque ambitionne de continuer à financer l’économie équato-guinéenne et de pénétrer de nouveaux marchés. Sa stratégie repose sur l’octroi de crédits à moyen terme (trois ans) et le crédit-bail dont le potentiel du marché camerounais reste sous exploité d’après l’Association camerounaise du crédit-bail (Camlease). De manière générale, le secteur bancaire local continue d’accroître ses activités. L’année 2019 et le premier semestre 2020 ont été marqués par la hausse du total des bilans, l’augmentation des dépôts de la clientèle, l’accroissement des crédits à la clientèle, la progression des transactions par monnaie électronique… D’après la BEAC, le nombre total de comptes bancaires est passé à 3 125 548, contre 2 985 075 en juin 2019, soit une hausse de 4,7% et le taux de bancarisation au sens strict de la population active a atteint 28,4% contre 27,8% en 2018.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire