loader

Suivi des investissements publics: La société civile revoit sa contribution

Réunis jeudi dernier à Bafoussam, des acteurs ont planché sur leur contribution dans le suivi des financements publics.

Images à l’appui, de nombreux chantiers réalisés sous financements publics sont présentés. Certains sont jugés appréciables, bien réalisés et utiles dans le quotidien des citoyens. Des malfaçons et autres biais sont notés sur la majorité de ces ouvrages. A chaque fois, des actes de rappel à l’ordre effectués aboutissent à des corrections. C’est cette action de la société civile dans le suivi des financements publics qui a été évaluée jeudi dernier à Bafoussam. C’était au cours d’un atelier du Programme d’appui à la citoyenneté active au Cameroun (Procivis) centré sur le suivi des financements publics. Ce programme, fruit du partenariat entre le Cameroun et l’Union européenne (11è FED) permet à la société civile de se déployer sur le terrain pour le suivi des investissements publics. L’atelier a permis à la trentaine de participants, majoritairement acteurs de la société civile et personnels des médias, de s’outiller et d’évaluer le déroulement dans la région de l’Ouest, du processus de passation des marchés, la qualité des investissements, le niveau d’implication des bénéficiaires et des propositions d’amélioration de l’exécution des projets d’investissements publics. Occasion opportune de s’appuyer sur des constats de terrain pour mener un plaidoyer auprès des parlementaires qui votent les lois. Pour Flaubert Djateng, coordonnateur du Procivis, il s’agit de « montrer que le dispositif règlementaire ouvre des voies à des déviances, des mauvaises pratiques et des mauvaises procédures. Montrer que ceux en charge du pilotage se battent, d’aucuns pour bien faire, d’autres pour contourner les lois à leur profit. Nous appelons à ce que le processus soit amélioré. L’action de la société civile vise à rappeler que l’action publique concourt à une bonne réalisation des ouvrages au profit de tous ». Comme l’a rappelé Blaise Nzupiap qui supervisait l’atelier, la société civile qui regroupe de multiples acteurs a profité de cette occasion pour solliciter une meilleure prise en compte de son rôle dans la chaîne du Une meilleure réalisation des investissements publics escomptée. suivi des investissements publics

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire