loader

Côte d’Ivoire: 6,5 milliards de F pour les PME

Le financement de la Banque islamique de développement (BID) permettra aux entrepreneurs de viabiliser leurs entreprises.

La Société Internationale de financement du commerce (ITFC), membre du Groupe de la Banque islamique de développement (BID) veut doper les activités des PME en Côte d’Ivoire. Elle vient d’octroyer un financement de 10 millions d’euros, soit 6,5 milliards de F, à la Bride Bank Côte d’Ivoire (BBGCI) à cet effet. Cette enveloppe va faciliter les besoins de financement en matière de commerce, soutenir les clients du secteur privé, appartenant aux PME. Les principaux bénéficiaires sont des PME opérant dans le secteur de l’énergie (pétrole), l’alimentation, l’agroalimentaire et la construction. D’après le directeur général de l’exploitation de l’ITFC, Nazeem Noordali, « l’ITFC s’est engagée à soutenir le secteur privé et les PME dans tous nos Etats membres. Il s’agit non seulement d’aider leurs économies à mieux se remettre des défis créés par la pandémie de la covid-19, mais aussi de stimuler leur croissance et de permettre la création d’emplois durables. Notre partenariat avec la BBGCI, s’inscrit dans le cadre de notre stratégie globale de soutien aux PME et au secteur privé en Côte d’Ivoire et sur tout le continent africain en accordant des financements notamment par l’un de nos programmes phares, le programme des PME d’Afrique de l’Ouest ».

Le directeur général de BBGCI, Ehouman Kassi, quant à lui, a ajouté : « Nous sommes ravis de la signature de ce premier financement avec l’ITFC qui renforce notre capacité à soutenir nos clients en cette période difficile due à la pandémie de la covid 19. Cet accord s’inscrit dans le cadre de notre stratégie visant à augmenter notre portefeuille de financement du commerce et de soutenir les PME qui opèrent à l’international », relaie Financial Afrik.

Le programme des petites et moyennes entreprises d’Afrique de l’Ouest vise à améliorer l’accès des PME au financement dans les huit pays de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), à savoir la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, le Benin, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Togo et le Sénégal. Le tout, en fournissant des services d’amélioration des capacités et de conseil aux banques partenaires à la formation et au soutien des PME dans leur processus de demande de crédits. Le planning permettra en plus aux entrepreneurs, d’affermir l’accessibilité de leurs entreprises, en accédant à des formations de développement dans les domaines de la comptabilité, de la finance et de l’élaboration d’un business-plan, etc.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire