loader

Promotion du commerce durable: Le marché commun africain en moteur

La Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED) vient de publier une nouvelle étude sur le rôle que peut jouer le marché commun africain (Zlecaf) dans la promotion du commerce durable et la biodiversité. Selon une note de l’ONU datant du 19 août dernier, l’étude met en lumière le potentiel de la biodiversité du continent et suggère des pistes pour faire de l’accord sur la Zlecaf « un catalyseur du commerce de la biodiversité et un moteur essentiel du redressement et du développement de l’Afrique après la pandémie de covid-19 ». A titre d’illustration, les données de l’ONU indiquent que « le capital naturel représente entre 30 et 50% de la richesse de la plupart des pays africains ». En outre, 78 milliards de dollars de produits d’origine biologique ont été exportés par l’UA en 2017.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire