loader

Sosucam: Achat-vente des actions en cours

Les titres cédés par les ex employés ou les salariés de l’entreprise seront mises en vente dès le 17 septembre prochain.

Le management de la Société sucrière du Cameroun (Sosucam) a initié un programme de vente et d’achat de titres auprès des actionnaires de l’entreprise, suite à une décision du conseil d’administration. Ceux des actionnaires ex-employés ou salariés désireux de vendre leurs actions, peuvent donc, dans le cadre de cette opération, s’adresser à la division juridique/contentieux et assurance de cette société anonyme au capital de 27,531 milliards de F, muni des titres nominatifs d’actions, au plus tard le 16 septembre 2021. « En contrepartie, la Sosucam s’engage à remettre à chaque actionnaire qui se sera manifesté et aura procédé à la restitution de son (ses) titre(s) une photocopie déchargée du (des) nominatifs d’actions déchargés », renseigne le communiqué publié à cet effet.

La filiale sucrière camerounaise du groupe français Somdiaa prévoit de mettre lesdites actions en vente dès le 17 septembre prochain et ce, sur une durée d’un mois, moyennant la somme de 20 000 F par titre. Dans le cadre de cette même opération, les actionnaires ex employés ou salariés n’ayant pas bénéficié d’un portage lors du rachat de la Camsuco, seront remboursés intégralement après la vente de la totalité des actions, fait savoir la direction générale de Sosucam. A contrario, « ceux des actionnaires ex employés ou salariés ayant bénéficié d’un portage seront payés après remboursement à la Sosucam du montant du portage que la société leur a octroyé en son temps ».

L’entreprise souligne par ailleurs que pour les détenteurs d’actifs concernés qui ne se seront pas manifestés dans les délais, leurs actions ne seront pas prises en compte dans le lot des titres destinés à la vente. D’après les informations disponibles sur le site Internet de l’entreprise, le groupe français Somdiaa possède 72,72% du capital de la Sosucam. Le reste est réparti entre l’Etat du Cameroun et des actionnaires privés dont le personnel de la société.

Cette annonce de la direction générale de la Sosucam intervient quelques mois après l’affaire du licenciement de 250 employés entrepris début juin dernier pour « insuffisance professionnelle ». Une commission tripartite composée de 12 membres avait été mise sur pied à la suite de la réunion de crise présidée par le gouverneur de la région du Centre où la société a ses installations à Nkoteng et Mbandjock. L’entreprise pour sa part, avait fait savoir que les opérations liées aux modalités de rupture de contrat et de paiement des droits des licenciés seraient bouclées le 24 juin 2021.

Sur le front de la contrebande

La Sosucam vient par ailleurs de conclure un partenariat avec la direction générale des douanes pour lutter contre la fraude et la contrebande sur le sucre. Le protocole d’accord a été signé récemment entre le directeur général de la société sucrière, Samuel Second Libock et le patron des douanes, Fongod Edwin Nuvaga. Un accord scellé au moment où le fléau gagne en intensité. Les unités douanières rapportent avoir saisi plus de 3 000 sacs de sucre de 50 kg chacun dans le septentrion. En plus de cela, trois camions ont été récemment saisis et les suites contentieuses diligentées. La collaboration entre la Sosucam et la douane camerounaise devrait permettre de renforcer la surveillance de l’espace économique national dans l’intérêt de la filière locale. L’entreprise, dans le cadre de cet accord, s’engage à participer en termes de renseignement et de financement des opérations sur le terrain.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire