loader

Transactions bancaires: Possibles sans connexion Internet

Un nouveau code vient d’être mis à la disposition des utilisateurs pour effectuer leurs opérations à partir de leur téléphone. Une mesure prise pour renforcer l’inclusion financière.

A petites foulées, les services financiers continuent de se rapprocher des populations non bancarisées. La ligne d’arrivée souhaitée étant un système bancaire national plus inclusif. D’après le rapport annuel 2020 du Comité national économique et financier (CNEF), le taux de bancarisation de la population adulte est de 22,2% contre 22,1% en 2019. Des données présentées le 22 octobre dernier au cours de la signature d’une convention de partenariat commercial entre la Cameroon Postal Services (CAMPOST) et Afriland First Bank, en présence de la ministre des Postes et Télécommunications (MINPOSTEL). Un engagement qui a marqué le lancement du code #237*001# permettant les paiements mobiles à travers la plateforme nationale d’agrégation des communications électroniques mise en place par ce département ministériel. Ce qui change pour le client, c’est qu’il pourra désormais effectuer des opérations bancaires, des transactions portefeuille et des transactions marchandes sans connexion Internet, avec ou sans smartphone au moyen du code #237*001#. Il lui suffit de disposer d’un numéro de téléphone et d’une pièce d’identification. Dès lors, l’utilisateur a accès à son solde, à son historique, peut régler des factures, faire des transferts, des dépôts et retraits, acheter du crédit… Pour l’administrateur directeur général d’Afriland First Bank, Alphonse Nafack : « Ce code permet de couvrir en services bancaires les populations bancarisées ou non, qu’importe leur lieu de résidence ». Le 26 novembre 2019, la ministre Minette Libom Li Likeng a rendu publiques les conditions et les règles d’exploitation des ressources USSD pour l’accès à la plateforme nationale d’agrégation des communications électroniques. « La même décision engageait la CAMPOST à assurer l’hébergement et la gestion de cette plateforme pour le compte de l’Etat du Cameroun, la CAMPOST disposant d’un data center ultra moderne financé par le gouvernement. Notre mandat comprenait l’agrégation de tous les opérateurs de réseaux mobiles, l’agrégation de tous les canaux de transactions financières au Cameroun, qu’elles soient bancaires ou extra bancaires, l’agrégation de toutes les plateformes numériques de fournisseurs de contenus, la fourniture d’un système d’adresse numérique et d’identification unique pour des transactions économiques », a rappelé Pierre Kaldadak, directeur général de la CAMPOST. A ce jour, une vingtaine d’entreprises sont connectées à la plateforme USSD et plus de 80 terminent les formalités administratives à remplir pour y avoir accès. Ravie de l’émulation que suscite la plateforme nationale, le MINPOSTEL a fait remarquer que « la technologie des paiements par téléphone mobile revêt une importance de plus en plus croissante en particulier le contexte des économies en développement où les ménages à faibles revenus et les micro-entreprises n’ont pas un accès aisé aux services financiers ». Le système de paiement mobile favorise ainsi l’inclusion numérique et financière pendant que l’adressage numérique en cours de mise en œuvre contribuera à faciliter les prestations du commerce électronique au Cameroun.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire