loader

Développement du marché des valeurs du Trésor: De nouveaux défis pour le Cameroun

Le pays qui assure la présidence du Cadre permanent de concertation des Trésors publics doit œuvrer durant son mandat annuel à assurer le dynamisme et la pérennité de ce segment du marché des capitaux de la sous-région.

Bons et obligations du Trésor assimilables. Des instruments de financement qui n’ont presque plus de secret pour les six pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC). Tous y ont désormais recours pour mobiliser des ressources utiles à leur développement. Sur ce marché des valeurs du Trésor, encore appelé marché de la dette souveraine de la BEAC, cette dynamique n’est pas que positive. En effet, si les émetteurs ne s’exposent pas au risque de change (les ressources étant mobilisées en franc CFA, monnaie ayant cours légal dans la zone) contrairement à la dette extérieure (libellée en devises), il n’en demeure pas moins que le profil des créanciers à dominance bancaire (80,3% des titres publics en circulation à fin février dernier étaient détenus par des banques, agissant comme intermédiaires agréés) n’arrange rien. L’enjeu de la soutenabilité de la dette publique des Etats se pose désormais avec acuité, tout comme l’urgence d’approfondir le compartiment secondaire des titres publics (ouvert aux personnes physiques et aux investisseurs institutionnels) afin d’alléger le portefeuille des spécialistes en valeur du Trésor (SVT) et leur permettre de continuer à participer aux émissions des Etats. Autrement, continuer d’assurer une disponibilité de ressources aux émetteurs. Le Cameroun, qui assure la présidence du Cadre régional permanent de concertation des Trésors publics de la CEMAC a donc du pain sur la planche. Hier Etat pionnier sur ce marché (en termes d’opérations), le pays doit aujourd’hui travailler à sa pérennité. La session inaugurale de cette instance technique du marché tenue du 10 au 11 mars dernier à Douala, a posé les bases du chantier à venir. D’abord, un aperçu de l’évolution du marché des valeurs du Trésor de la CEMAC comparé à celle d’autres places financières de référence. Ensuite, l’adoption des documents de travail pour l’année en cour...

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire